• Uriopss RA, Journée sur le thème « Nouvelles familles » en février 2016.
  • ADAEAR,  Journée d’étude en mars 2016 sur le thème : « Souffrances et dynamiques institutionnelles en Protection de l’Enfance.
  • AGASEF, Réunion de travail avec la direction en mars 2016  pour un projet à l’étude qui pourrait impliquer plusieurs partenaires de la Loire.
  • CNAPE, Présentation de la recherche sur les CEF en mars 2016.
  • UNIOPSS Congrès de Montpellier en mars 2016.
  • DIRPJJ ARA, Réunion pour préciser les modes de coopération avec l’ERP dans les différents domaines (recherche et prospective) en mars 2016
  • FONDA, Séminaire sur la prospective en avril  2016.
  • AliA, Rencontre en avril 2016 pour élaborer un projet d’étude prospective dans le Vaucluse et réfléchir la création d’une antenne de l’ERP en Région PACA.
  • CNLAPS, Journées nationales de la Prévention spécialisée à Créteil. Participation à  la table ronde : « Vers une recomposition de l’action sociale : utilité sociale et place de la Prévention spécialisée », en avril 2016
  • Ministère de la Justice,  Conseil scientifique de la DPJJ le 19 mai 2016 / Présentation du nouveau programme d’études et de recherches de la PJJ. Le délégué général a fait part de ces remarques et propositions  en lien notamment avec les travaux de l’ERP dans le champ de la justice des mineurs.
  • Ministère de l’intérieur le 2 décembre 2016 : colloque franco-québécois, « les sorties de la délinquance des  mineurs, cohérence et incohérence des politiques publiques » / Intervention du délégué général de l’ERP sur le thème : « Rôle de la société civile dans la prévention de la récidive ». Son propos faisait directement référence aux  travaux de l’atelier « Parcours » de l’ERP. 
  • Sénat le 13 décembre 2016 : journée dans le cadre du programme européen de formation des acteurs de la justice des mineurs qui fait suite à une directive de l’UE. / Ce programme, « Improving juvenile justice » (Amélioration de la justice des mineurs) concerne 12 pays d’Europe. Pour la France, il est porté par l’OIJJ, Diagrama et l’ERP en lien avec la CNAPE et l’URIOPSS RA. Objectif : développer la formation des acteurs de la justice des mineurs (magistrats, avocats, travailleurs sociaux, policiers…) pour mieux prendre en compte le droit et la parole du mineur et rechercher sa participation dans la procédure judiciaire aux  mesures  et décisions qui le concernent.