Regards croisés France-Québec.

Ce projet de recherche s’inscrit dans la continuité de récents travaux sociologiques menés sur les transformations contemporaines de la justice pénale. Fondé sur la responsabilisation des mineurs par la contrainte, le nouveau modèle à l’œuvre depuis le début des années 2000 tend à s’étendre aux pratiques éducatives en milieu ouvert.  

Le projet de recherche s’organise autour de trois orientations : les formes du contrôle dans le travail éducatif en milieu ouvert ; la « part interprétative » du travail dans la mobilisation de la contrainte ; la place des émotions dans le travail socio-éducatif.

Projet porté par l’IREIS en partenariat avec le Centre Max Weber de l’Université Lyon 2, le laboratoire ESO/CNRS de l’Université Rennes 2, le CREMIS de l’Université de Montréal, et l’ERP.

> Lire le résumé