L'ordre éducatif recomposé. De l'art de la prudence dans l'accompagnement des mineurs sous main de justice / décembre 2015

Rapport de recherche financée par la Mission de recherche Droit et Justice

Le programme de recherche dans ses différentes phases a permis la mobilisation de 6 membres de l’IREIS et de deux membres de l’Espace de Recherche et de Prospective en protection de l’enfance et justice des mineurs (ERP), partenaire clé du projet, à coté de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) : Catherine Lenzi, Bernard Pény, Yves Darnaud, David Grand, Léo Farcy-Callon, Sandrine Sanchez, Scellos Jérémie, Ida Salambéré. .....

Menée sur deux ans par une équipe de recherche plurielle et pluridisciplinaire, le projet de cette recherche financée par le GIP Mission de recherche Droit et Justice répond à une commande initiale portée par le pôle recherche de la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) relative aux « échecs continus » de prise en charge des mineurs difficiles et aux « stratégies institutionnelles » déployées par les équipes interinstitutionnelles pour y faire face.

Concernant les résultats principaux de cette recherche, la démarche inductive mobilisée a permis de faire ressortir trois principales pistes d’analyse à partir desquelles s’est construit le rapport :

1/ Les lignes de vie des mineurs ;
2/ Les ressorts de l’action et la construction du « réel de l’activité » ;
3 /Les collectifs, régulations et alliances de travail

pour en savoir plus :